#lapetitesirène

Voilà encore une nouvelle bêtise, ou une expérience plutôt ratée !

Comme ça m’arrive souvent, je manque cruellement d’argent, donc j’accepte de participer à des tests. Cette fois-là, j’ai postulé pour un défilé Franck Provost, et j’ai été retenue…  pour devenir rousse !!

J’ai d’abord dû passer le casting, je me suis présentée dans un salon de coiffure de Paris en haut des Champs Elysées, je pense que ça devait être leur « siège principal » ou peut-être même leur école, parce que c’était un salon de coiffure gigantesque ! Comme quoi, un rien m’impressionne !

Il y avait déjà un tas de modèles assises, qui attendaient leur tour, j’ai sympathisé avec la fille juste à côté de moi, elle avait pile poil la coiffure dont j’avais toujours rêvé : une masse de cheveux longs, bouclés naturellement…

Pssst Ginger Style

Mon tour est arrivé, je me suis levée aussi dignement que j’ai pu, j’ai marché comme une déesse (vous allez comprendre pourquoi) jusqu’aux coiffeurs et directeurs, ils étaient bien 7 ou 8 aux airs supérieurs et suffisants ! (alors ?) Ils n’ont même pas voulu que je me présente, pas de place pour les chipoteries… Ils m’ont touché les cheveux en souriant, ensuite ils m’ont collé une feuille de papier entre les mains avec mon nom, prénom et un numéro, ils m’ont prise en photos avec un polaroid, de face, en pieds et de profil. Heureusement qu’on n’était pas en 150 ! C’était surprenant, voire désagréable d’être traitée juste pour du poil sur le caillou…

Et comme ils disent souvent dans les films (c’est d’ailleurs bel et bien la réalité ! lol) : « On a votre numéro, on vous rappellera ».

A part qu’en général, ils ne rappellent pas, mais là quand c’est pour s’amuser avec des colorations, on rappelle et plutôt vite !

Pssst Ginger Style

Deux jours plus tard, j’étais dans leur salon pour qu’ils me coupent les pointes (juste les pointes !!) et ils avaient choisi pour moi un « Ambre Vénitien », ce qui en langage clair et net signifie acajou !!

 

C’est ainsi que je suis devenue rousse en quelques heures ! L’horreur ! Ah ! J’avais encore gagné une occasion de m’abstenir… que je n’avais pas saisie, comme d’hab !

 

Le jour suivant, c’était le défilé. Ils ont fait semblant d’avoir fait ma couleur directement dans les coulisses, ils m’ont mis de la crème gloss rouge dans les cheveux, genre « c’est en train de macérer », j’ai défilé ainsi, pendant qu’ils expliquaient comment ils s’y étaient pris, puis ils m’ont rincé les cheveux et on a dû défiler à nouveau avec les cheveux propres et secs. Ouf ! Je commençais à en avoir marre de toutes ces comédies surtout que je ne me voyais pas, je devais leur faire une entière confiance et vu la « confiture » qu’ils m’avaient déversée sur la tête autant vous dire que la crème avait fait son effet, je n’étais plus rousse mais rouge ! Le cauchemar !

 

Je suis rentrée chez moi, j’ai pleuré à chaudes larmes !!! Comme c’était censé être un shampoing colorant qui s’en va en 20 shampoings, je me suis lavée les cheveux 5 fois le soir-même, j’ai lu sur internet qu’il fallait utiliser du shampoing Head & shoulders antipelliculaire.  Du coup, le lendemain, je suis allée à la première heure au super marché le plus proche pour vider les rayons ! La couleur rouge dégoulinait sur tout mon corps, rien à dire, internet semblait être une valeur sûre… Mais une fois secs…mes cheveux étaient toujours roux ! Houhou … 🙁

Oh ! malheur !! Oh ! catastrophe planétaire ! Je déteste cette couleur !

(J’ai découvert plus tard qu’il aurait fallu y ajouter du bicarbonate de soude ! Mais de toute façon j’aurais eu trop peur que ça m’abîme sérieusement les cheveux !!)

 

Voici quelques trucs sur « WIKIHOW » .

 

Quelques mois ont passé avec cette couleur abominable…  Alors oui, j’ai gagné ma croute, mais finalement, tout ce que j’ai reçu, je l’ai dépensé chez des coiffeurs pour essayer de récupérer ma couleur naturelle !

 

Bref maintenant j’ai bien compris la leçon, les colorations, c’est fini !! Enfin, jusqu’à ce que les cheveux blancs arrivent… Mais c’est encore loin, on en reparlera à ce moment-là !

 

Gagner de quoi survivre, d’accord ! mais pas n’importe comment…

Alors, à bon entendeur, salut !

 

Pssst Ginger Style

 

*Pictures by Fred. Chapotat.