Après « 10 Cloverfield Lane » et « Whiplash », Damien Chazelle a encore frappé fort avec « La La Land » !

C’est un Top : léger, coloré, sautillant et affreusement romantique !

Pssst La la Land

Un plaisir pour les yeux et les oreilles et, ne vous en déplaise, un baume pour le cœur !!

J’ai tout aimé : les costumes, les pas de danse, les acteurs, les musiques, les chansons…

J’ai eu l’impression que la salle entière était sous le charme ! Autant les jeunes que les plus âgés !

On se reconnaît dans toutes les petites – ou grosses –  galères des artistes, qu’on soit acteur, danseur, chanteur, musicien, peintre ou même carrément d’un métier autre qu’artiste… Croyez-vous qu’il soit facile d’être avocat, professeur, journaliste, maçon ou éducateur en sortant des écoles ? Non, on galère tous, plus ou moins longtemps, jusqu’à ce que finalement un filet de lumière vienne nous réchauffer.

Et peu importe quand il arrivera parce que c’est ce moment magique qui vaut toute une vie.

En tant que comédienne, je ne peux m’empêcher de penser à un texte de David Ackert *

La La Land fait partie de ces films qui ne vous laissent ni indifférents ni tout à fait le même…

Il fait du bien, vous gardez un petit sourire aux lèvres bien longtemps après avoir quitté la salle, il vous remet gentiment en question.

Vous êtes-vous battus pour vos choix de vie ?

Êtes-vous allés jusqu’au bout de votre chemin ?

Avez-vous le sentiment d’avoir accompli votre destinée ? Ou d’être en train de …

Pssst La La Land

On s’attendait à une fin à l’eau de rose à laquelle on est habitué dans les musicals, mais finalement, on a la fin qu’on aurait écrite si on avait été scénariste, parce qu’elle est tellement plus réelle !

Un petit bémol : le titre ! Je le trouve cul cul la praline !!

Je ne l’aime pas du tout !

Si on s’en tient à ces trois syllabes, on ne va pas voir le film ! C’est limite si on ne le trouve pas débile !

Franchement, ils auraient pu faire mieux sur ce plan-là…

A part ça, tout le monde en parle, c’est un phénomène ! En général, quand tout le monde en fait tout un foin, on se méfie parce qu’on risque d’être déçus, mais bizarrement… pas cette fois.

Si vous êtes réticents face à ce genre de film, laissez tomber vos préjugés et allez vite le voir ! Et si ce n’est pas Le film de l’année, c’est quand même une pure merveille.

Pssst La la Land

 

* Texte de David Ackert

« Les artistes figurent parmi les personnes les plus persévérantes et courageuses que l’on puisse trouver sur terre. En une année, ils vivent plus de situations difficiles et d’échecs que la plupart des gens dans toute une vie. Chaque jour, les artistes font face au défi financier d’être un travailleur autonome, au manque de respect, à l’incompréhension des gens qui pensent qu’ils devraient trouver un « vrai job », affronter leur propre peur de ne jamais plus travailler à nouveau. Chaque jour, ils doivent ignorer et dépasser l’idée que ce à quoi ils consacrent leur vie est peut-être une chimère. Chaque année qui passe, nombre d’entre eux regardent les personnes de leur âge franchir les étapes d’une vie normale : voiture, famille, maison, épargne… Mais ils restent fidèles à leurs rêves en dépit des sacrifices consentis. Pourquoi ? Parce que les artistes sont prêts à dédier leur vie entière pour faire naître ce moment – ce trait, ce rire, ce geste ou cette interprétation qui touchera l’âme du public. Les artistes sont des êtres qui ont goûté au nectar de la vie, dans cet instant cristallisé où leurs créations ont touché le cœur de l’autre. À cet instant-là, ils sont si proches de la magie, du divin, de la perfection, comme personne ne le sera jamais. Et au plus profond de leur cœur, ils savent que dédier leur vie à faire naître ce moment vaut plus que mille vies ».

 

Pssst La la Land