Category :TOC TOC TOC (Théâtre)

Les justes Albert Camus

Les Justes

« Les Justes » d’Albert Camus.

Acte III.

DORA: Je pense comme toi. Alors pourquoi es-tu triste? Il y a deux jours ton visage resplendissait. Tu semblais marcher vers une grande fête. Aujourd’hui…

KALIAYEV: Aujourd’hui, je sais ce que je ne savais pas. Tu avais raison, ce n’est pas si simple. Je croyais que c’était facile de tuer, que l’idée suffisait, et le courage.

CHRONIQUES « Des jours entiers, des nuits entières »

CHRONIQUES « Des jours entiers, des nuits entières » de Xavier Durringer.

Une séparation.

« Une séparation. » de Véronique Olmi.

 

Mon père m’a donné un mari.

« Mon père m’a donné un mari. » d’Emmanuelle Bayamack-Tam.

 

L’inattendu.

« L’inattendu. » de Fabrice Melquiot.

 

Je n’ai aucune idée sur Hitler.

« Je n’ai aucune idée sur Hitler. » de Karl Kraus.

 

Du luxe et de l’impuissance.

« Du luxe et de l’impuissance. » de Jean-Luc Lagarce.

 

Clôture de l’amour.

« Clôture de l’amour » de Pascal Rambert.

 

4.48 Psychose

« 4.48 Psychose » de Sarah Kane.

 

Des jours entiers, des nuits entières.

CHRONIQUES « Des jours entiers, des nuits entières » de Xavier Durringer.